WWGC: Jour 2 : 500 km!

Publié le par Juliette

5th WWGC 2009
Szeged, 26.07.2009 - 08.08.2009
 
15-meter
 
 
2, 27.07.2009
Racing Task
Turnpoint Distance Direction Observation zone
006SZATYTWR 9.0 km 161° To Next Point, Line 10,0km
097KOMADITV 134.2 km 055° Cylinder R=500m
103KUNAGOTA 73.8 km 207° Cylinder R=500m
195VEMEND 190.9 km 262° Cylinder R=500m
006SZATYTWR 113.1 km 080° Cylinder R=500m
001SZEGED16 9.0 km 161° To Previous Point, Line 2,0km
Total: 520,9km



. HP Kohlrausch Anja Germany Ventus 2 13:07:33 18:58:59 05:51:26   88.9km/h   520.9km 1000  
2. 2L Abadie Berard Marilyne France ASG 29/15m 12:52:39 18:52:05 05:59:26   87.0km/h   520.9km 967  
3. K Klossok Annette Germany ASG 29/15m 12:58:21 18:58:56 06:00:35   86.7km/h   520.9km 963  
4. BK Senne Katrin Germany ASG 29/15m 12:58:13 18:59:06 06:00:53   86.6km/h   520.9km 962  
5. 73 Toporova Valentyna Ukraine Ventus 2 12:58:27 18:59:48 06:01:21   86.5km/h   520.9km 960  
6. SF Schödel Susanne Germany Ventus 2 12:58:14 18:59:50 06:01:36   86.4km/h   520.9km 959  
7. 57 Acquaderni Margherita Italy Ventus 2 12:58:28 19:03:39 06:05:11   85.6km/h   520.9km 945  
8. C Sturm Jutta France Ventus 2 12:52:52 18:59:02 06:06:10   85.4km/h   520.9km 941

Nous croyions pas bien entendre, 5OO km, décollage à 11h, on nous avait prevenu, ça décolle tôt, mais là le deuxième jour déjà: ils montrent qu'ils veulent du rhytme des femmes!!!

Les moyennes ce jour-ci ne sont pas fameux, si dans la première partie le circuit fut véritablement fumant, dans la dernière partie, nous avions toutes du mal à rester en air! Pour ma part, un feu de champs mal alimenté et de surcroit proche de la Serbie ne m'a pas apporté les 3.5 m/sec espéré....
Si nous sommes partie avec Marilyne en même temps, nous nous perdons bêtement parce que je choisi de m'éloigner de la Serbie, afin de ne point connaître les mêmes problèmes qu'hier. Nous volions donc seules alors que d'autres volaient en paquet. Pas si mal peut être? En tout cas le paquet ne nous a jamais rammaré... pour les dépanneurs cela ne fut pas croyable, eux ils peinaient sous un ciel qui promettait mont et merveilles. Eux avaient du mal à rester au sol, tellement les cumulus attirent ("comment rester au sol si même les pianos volent?" disaient ils)  OH nos pauvres équipiers..

Commenter cet article